Thés fumés

Thés fumés

Les thés fumés auraient été inventés par un planteur de thé : ce dernier aurait pris du retard dans les opérations de traitement des feuilles et aurait essayé, pour sauver sa production, d’accélérer le séchage en les plaçant au dessus d’un feu d’épicéa ! Depuis, le thé fumé est placé sur des claies de bambous, au dessus d'un feu de racines de pin. cet enfumage lui confère une saveur virile, et beaucoup de présence au niveau du palais. L’un des thés fumés chinois les plus connus est le Lapsang Souchong, qui fait aussi des merveilles en cuisine. (Voir nos recettes à base de thé).

Résultats 1 - 2 sur 2.