Tasse Harū rose nacrée, céramique traditionnelle

A partir de la fin du mois de mars, les fleurs de cerisier font leurs apparitions. Traditionnellement, cela indique que le printemps a vraiment commencé et les japonais en profitent également pour contempler ces arbres en fleurs, ce qu’on appelle le hanami (花見).
Harū (le printemps en japonais), est l'occasion festive de célébrer ce renouveau de la nature.  

ATAHAR1

Nouveau produit

10,50 € TTC

En savoir plus

Tasse de céramique fine, recouvert de glacis émaillé rose nacrée.

Diamètre 8.5 cm x hauteur 5.5 cm.

Le printemps japonais est une période tout à fait caractéristique et éminemment appréciée des Japonais comme des touristes étrangers. Ainsi, cette saison est souvent la plus prisée des voyageurs, en particulier à la fin mars/ début avril, courte fenêtre de floraison des cerisiers dans la mégalopole japonaise.

Ceux qu'on appelle les sakura attisent toujours autant de curiosité pour la beauté séraphique et éphémère des paysages qu'ils créent alors. On parle de ohanami, littéralement "la contemplation des fleurs", une tradition fortement suivie au cours de laquelle on se retrouve entre amis sous les cerisiers pour trinquer, prendre des photos et passer un bon moment.

Plus tôt, dès fin février et courant mars, ce sont les pruniers (ume) qui dévoilent des fleurs proches mais aux senteurs généralement un peu plus fortes.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Tasse Harū rose nacrée, céramique traditionnelle

Tasse Harū rose nacrée, céramique traditionnelle

A partir de la fin du mois de mars, les fleurs de cerisier font leurs apparitions. Traditionnellement, cela indique que le printemps a vraiment commencé et les japonais en profitent également pour contempler ces arbres en fleurs, ce qu’on appelle le hanami (花見).
Harū (le printemps en japonais), est l'occasion festive de célébrer ce renouveau de la nature.  

30 other products in the same category: