Théière Kōyō

Le Koyo ,le rougissement des feuilles d'arbres, donne  l'occasion de célébrer le Momijigari. Cette coutume est à l'automne ce que hanami est au printemps : pendant quelques semaines, l'érable prend des couleurs allant du jaune au rouge vif. À cette occasion, les endroits réputés (en particulier de nombreux temples de la région de Kyōtō et Nikkō) sont envahis par la foule.

ATHEKO1

Nouveau produit

39,50 € TTC

En savoir plus

Théière de porcelaine fine, orné de motifs feuilles d'automne rouge, rose et or.

Largeur totale 24 cm x hauteur 14 cm.

La saison du kōyō commence à la mi-septembre sur l'île de Hokkaidō, et se termine à la mi-décembre dans la région de Tokyo. C'est à partir de l'époque de Heian (794-1185) que commence cette tradition. Longtemps réservée à l'aristocratie, c'est vers l'époque d'Edo(1603-1868) que le peuple l'adopte. À l'instar du hanami (la fête du fleurissement du cerisier), les Japonais emportent leur pique-nique vers les sites qui offrent les plus beaux spectacles, comme les sommets de Nikkō.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Théière Kōyō

Théière Kōyō

Le Koyo ,le rougissement des feuilles d'arbres, donne  l'occasion de célébrer le Momijigari. Cette coutume est à l'automne ce que hanami est au printemps : pendant quelques semaines, l'érable prend des couleurs allant du jaune au rouge vif. À cette occasion, les endroits réputés (en particulier de nombreux temples de la région de Kyōtō et Nikkō) sont envahis par la foule.

4 other products in the same category: